Troubleyn | Jan Fabre

Le Corps en pleur

Fabre utilise à nouveau le corps comme matériau de recherche, et se concentre cette fois-ci sur le corps en larmes dans toutes ses formes. Dans sa recherche des « larmes du corps », soit les fluides produits par le corps en cas de joie, de tristesse, d’anxiété, d’effort ou d’activité sexuelle, Fabre utilise le corps de ses danseurs comme banc d’essai : ils produisent de la sueur, des larmes, de la salive, du sperme et de l’urine. Le corps n’est plus ici le support d’un récit ou d’un personnage, mais la matière première, à la fois sujet et objet. Aux côtés de ces danseurs anonymes qui se donnent du mal mentalement et physiquement, Fabre place quelques personnages allégoriques comme la femme lacrymatoire, la veuve noire alias la pleureuse. Un personnage important est joué par Els Deceukelier. Elle est la jeune fille poétique qui pique les nuages de son long bâton pour faire tomber l’eau du ciel. Un troisième personnage-clé est un vieil homme choquant qui se mêle à l’action, un vélo à la main. Le spectacle passe de scènes de groupe à des actions individuelles, les émotions et les agissements étant en constante transformation selon la bonne tradition fabrienne. Le Leitmotiv du spectacle tient dans l’allégation suivante : « Pourquoi pleurer si pleurer ne sert à rien ? Parce que cela ne sert à rien. » Il ressort de toutes ces scènes une sorte de base de données d’émotions, une projection grandeur nature d’Els Deceukelier, dont l’expression hésite entre les larmes et le rire. Le spectacle a été présenté comme une étude préliminaire d’Histoire des larmes, une production réalisée par Fabre en tant que conservateur du Festival d’Avignon 2005.

Credits
»


conception, direction, mise-en-scène et chorégraphie Jan Fabre avec Annabelle Chambon, Cédric Charron, Els Deceukelier, Paolo Dos Santos, Ivana Jozic, Maria Stamenkovic, Coraline Lamaison, Geert Vaes, Helmut Van Den Meerschaut. assistante et dramaturgie Miet Martens lumières Harry Cole & Jan Fabre costumes Daphne Kitschen & Jan Fabre chargée de production Hilde Vanhoutte stage Gaiska Torrealba production Troubleyn/Jan Fabre (Anvers, Belgique) en co-production avec Théâtre de la Ville (Paris, France), deSingel (Anvers, Belgique) et Tramway (Glasgow, Ecosse) première 08.10.2004, deSingel, Anvers

Images


 
 
 


close