Troubleyn | Jan Fabre

Je suis Sang

Avec cette production théâtrale pour 22 acteurs, danseurs et musiciens, Fabre pénètre plus avant dans l’existence du caractère physique. Une fois de plus, nous voyons des corps grotesques en révolte, cette fois dans un cadre historique, littéralement. La production, spécialement créée pour le Festival d’Avignon, a été faite sur mesure pour la Cour d’honneur du Palais des Papes, aux murs ensanglantés par tous les hérétiques qui y ont été exécutés. Le point de départ du spectacle est le corps médiéval. Fabre nous montre les blessures mentales et physiques que nous portons encore de nos jours depuis le Moyen Age. La pensée religieuse chargée de culpabilité contraste avec l’irrépressible sagesse naturelle. Dans une tentative de se libérer des limites et tabous physiques (le titre peut aussi être lu comme : « Je suis sans »), les corps sont devenus totalement liquides, sous la forme du sang, carburant du corps. Le spectateur est confronté à des scènes sanglantes, atroces et rituelles de torture, de menstruations, de castration, d’exorcismes, d’orgies, etc. Les scènes apocalyptiques et grotesques sont peuplées de jeunes mariées en robes blanches virginales, de chirurgiens, de chevaliers, … Fabre crée des scènes qui semblent sortir tout droit d’un tableau de Breughel ou de Jérôme Bosch. Le texte litanique est partiellement en latin, et contient des références à Hildegarde de Bingen, la mystique du 12ème siècle.  

Credits
»


texte, scénographie, chorégraphie Jan Fabre dramaturgie Miet Martens assistance chorégraphie Renée Copraij comédiens, danseurs, musiciens Linda Adami, Tawny Andersen, Vicente Arlandis, Dimitri Brusselmans, Katrien Bruyneel, Sylvia Camarda, Annabelle Chambon, Cédric Charron, Sebastien Cneude, Anny Czupper, Stijn Dickel, Els Deceukelier, Barbara De Coninck, Olivier Dubois, Ivana Jozic, Marina Kaptijn, Guillaume Marie, Laura Mas Sauri, Dirk Roofthooft, Maria Stamenkovic-Herranz, Geert Vaes, Maarten Van Cauwenberghe, Helmut Van den Meersschaut traductions Olivier Taymans (Francais), Luc De Coninck (Latin) lumières  Jan Dekeyser, Jan Fabre costumes Daphne Kitschen, Jan Fabre assistance costume Ingrid Van Hove, Andrea Kränzlin coordination technique  Harry Cole techniciens Jelle Moerman, Jon Bogaert accessoires Elsemieke Scholte son The Image & Sound Factory assistant dramaturgie Hendrik Tratsaert chargée de production Hilde Vanhoutte musique "Les joyeux bouchers", Boris Vian/Jimmy Walter, copyright Fondation Boris Vian; "Cold Turkey ", John Lennon, copyright 1969 Northern Songs Ltd, produced by John and Yoko; "Son of a preacher man", John Hurley/Ronnie Wilkins, copyright 1968 Phonogram Ltd London, produced by Wexler, Downd and Martin; autres compositions par Dag Taeldeman, Maarten Van Cauwenberghe, Danny Dupont et Sebastien Cneude remerciements M. De Coninck, M. et Mme. Michel Espeel production reprise 2005 Troubleyn/Jan Fabre (Anvers / Belgique) production reprise 2003 Troubleyn / Jan Fabre (Anvers / Belgique), en co-production avec Le Festival d'Avignon, deSingel (Anvers, Belgique) (France), Festival d'Estiu de Barcelona GREC 2003 (Espagne), Melbourne Festival (Australie), avec le soutien du programma culture 2000 de l'Union Européenne production création 2001 Troubleyn / Jan Fabre (Anvers/ Belgique), en co-production avec  Le Festival d'Avignon (France), deSingel (Anvers), en collaboration avec muziektheater Transparant (Anvers) première 20.07.2001, Cour d'Honneur, Festival d'Avignon, Avignon

Images


 
 
 


Video


close